Créée en février 2018, cette petite maison d’édition s’attache à suivre tous les chemins de l’expérimentation artistique évocatrice des multiples langages (écrit, sonore, pictural, visuel).

NOUVEAUTÉS

L'invention de Morel d'A. Bioy Casares - La tentation du spéculaire de Jean-Pierre Zarader

Un voyage dans le temps et dans l’imaginaire, par le philosophe Jean-Pierre Zarader, autour de ce roman mythique de la littérature – à la frontière de l’anticipation, du fantastique et de la métaphysique, roman qui a inspiré nombre d’écrivains et d’artistes contemporains, plasticiens ou cinéastes. 

L'habitant du château d'Olivier Bringer

Ce livre est le fruit de la rencontre avec Olivier Bringer, personnage inclassable, artiste dans l’âme, le corps et le langage, génialissime dans sa radicalité, écrivant et dessinant dans une nécessité et une immédiateté absolues. Portraitiste dans la fureur et dans l’abstraction du geste, témoin de ce monde hostile, Olivier Bringer nous entraîne à travers ses textes d’une profonde et violente densité, vers le bouleversement de nos âmes.

L'homme de la cave d'Olivier Bringer

Ce livre est le fruit de la rencontre avec Olivier Bringer, personnage inclassable, artiste dans l’âme, le corps et le langage, génialissime dans sa radicalité, écrivant et dessinant dans une nécessité et une immédiateté absolues. Portraitiste dans la fureur et dans l’abstraction du geste, témoin de ce monde hostile, Olivier Bringer nous entraîne à travers ses textes d’une profonde et violente densité, vers le bouleversement de nos âmes.

100,000 Watts of Fat City d'Alan Vega

100,000 Watts of Fat City est la première monographie consacrée à l’œuvre plastique d’Alan Vega, préface de Julian Schnabel, légendes d’Henry Rollins, sur une idée originale d’Anna Poleri et de Jim Queffélec. Début 90, nous devions absolument découvrir ces assemblages que nous avions devinés sur ses pochettes de disques. Au-delà de toute attente, ce fut une véritable rencontre avec Alan, une collision même, une de celles qui laissent des traces. Ainsi naquit 100,000 Watts of Fat City.